Canots Saint-Jean-des-Piles

Michel Desaulniers

Propriétaire

Entreprise

Intérêt patrimonial

L’entreprise Canots Saint-Jean-des-Piles fabrique des embarcations depuis le début des années 1960. Le propriétaire, Michel Desaulniers, a appris la technique auprès de son père. L’entreprise perpétue ce savoir-faire ancré à Saint-Jean-des-Piles depuis 1935.

Description de l'entreprise


Michel Desaulniers est artisan de canots. Il fabrique principalement des canots de cèdre. Il offre un service personnalisé et les confectionne à la demande des clients. La première étape de fabrication d'un canot consiste à faire les côtes de l'embarcation ; les planches sont soumises à la vapeur pour effectuer ce travail. Ensuite, l'artisan appose une à une les planches soigneusement choisies. La technique utilisée est celle du « bookmatch » qui consiste à poser les planches du centre vers l'extérieur du canot. Avant de poser les dernières planches du canot, on le démoule pour joindre les maîtres extérieurs avec le « deck ». Par la suite, le canot est sablé à la main. Du coup, on procède à la vérification des rivets et l'on s'assure qu'il n'y a aucune fissure. Si tel est le cas, une éclisse de la même planche est employée pour combler la brèche. On étend un vernis à l'intérieur de l'embarcation avant de s'attarder à l'extérieur. Celui-ci se fait recouvrir d'une couche de résine qui est sablée avant l'installation d'une toile de fibre de verre. Celle-ci est enduite de trois couches de résine de polyester. Un dernier sablage à la main est effectué avant la pose du maître extérieur par-dessus la toile. Par la suite, on applique un vernis au pinceau. Finalement, on installe le pare-chocs, les bancs, le joug, la barre de portage, parfois aussi une quille. Michel Desaulniers emploie plusieurs essences de bois dont le cèdre du Québec, le cèdre rouge (ouest canadien), l'acajou, le frêne et l'érable piqué. Les bancs des canots sont en babiche (des lanières de cuir animal) et ils sont tressés par Claude Cadotte. Outre son savoir-faire dans la réalisation de canots, Michel Desaulniers est propriétaire de l'entreprise Canots Saint-Jean-des-Piles ; il vend des canots et offre également un service de location de canots, de vélos et de kayaks.

Apprentissage et transmission


Michel Desaulniers acquiert son savoir-faire dans la fabrication de canot dès l'âge de 15 ans ; il travaille avec son père, propriétaire d'une entreprise spécialisée dans la conception de canots. Pendant plusieurs années, il travaille au transport et à la livraison des canots. En 1995, il reprend la boutique de son père, jadis fermée, et assume les activités de l'entreprise familiale.

Historique général


La fabrication de canots à Saint-Jean-des-Piles en Mauricie remonte à 1935. À cette époque, la production de canots est exclusive à la famille Cadorette qui conçoit leur premier moule pour canots de toile et de cèdre. Elle est la pionnière dans la réalisation d'embarcations en fibre de verre. La compagnie Canots Cadorette Canoes inc. jouit d'une renommée internationale par l'excellence de leurs produits : « pendant une période de 20 ans, Canots Cadorette Canoes Inc. exécute à l'année longue des contrats de différents bateaux pour le Ministère de la Défense, le Ministère des Transports, la Marine Canadienne, la Marine Industries de Sorel, la Davie Shipbuilding de Lauzon et autres». La boutique Canots Saint-Jean-des-Piles existe depuis le début des années 60. Elle est fondée par le père de Michel Desaulniers. Après plusieurs années de travail pour la famille Cadorette, celui-ci inaugure une compagnie de vente de canots nommé Excel Canot; on y conçoit et l'on y vend principalement des canots en fibre de verre. Puis, en 1995, Michel Desaulniers reprend l'entreprise de son père. Depuis 2001, il fabrique des canots de cèdre.

Sources

  • Nom du facilitateur ou des facilitateurs : Marc-André Lavoie
  • Date d'entrevue : 2004-08-06
  • Nom de l'indexeur ou des indexeurs : Christine Bricault

Sons

Photos

Facebook

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire des ressources ethnologiques du patrimoine immatériel a été rendue possible grâce à l’appui de nos partenaires.

  • Logo - Conseil québécois du patrimoine vivant
  • Logo - Chaine de recherche du Canada en patrimoine ethnologique
  • Logo - Musée québécois de culture populaire
  • Logo - Société Québécoise Ethnologie

© 2017 Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique, Université Laval