Canoë Frappier Inc.

Yves Frappier

Partenaire au sein de l'entreprise Canoë Frappier Inc., Yves Frappier participe à toutes les étapes de fabrication.

Entreprise

Intérêt patrimonial

Yves Frappier, l’un des propriétaires, a appris de manière autodidacte et au contact d’autres porteurs de tradition la technique de fabrication de canots de cèdre. Il a su intégrer des techniques modernes, la fibre de verre, à une méthode de fabrication plus traditionnelle. De plus, Canoë Frappier Inc. met aussi en valeur le tressage de babiche, soit pour les canots ou pour les meubles de jardin. L’entreprise bénéficie d’une réputation internationale pour la qualité de ses produits.

Description de l'entreprise

Implanté à Saint-Alexis-des-Monts depuis 1981, Canoë Frappier Inc. fabrique et vend des canots de cèdre blanc, de frêne et d'acajou ainsi que des meubles de jardin. Les canots et autres produits sont fabriqués selon des techniques artisanales. Selon Yves Frappier, la versatilité des matériaux nécessite un travail manuel. Seulement quelques outils sont nécessaires à la fabrication de ce type de canot comme des scies, des « planeurs », des marteaux et des tournevis : «Tout est fait à la main, chaque clou est cloué avec un marteau à la main» affirme Yves. À l'époque, tout le bois utilisé provenait de Saint-Alexis-des-Monts. Monsieur Frappier coupait lui-même son bois. Aujourd'hui, le bois provient d'un peu partout au Québec, notamment de la Beauce. Les canots sont moulés sur un moule artisanal. Le bois est recouvert de fibre de verre transparent ce qui laisse apparaître les teintes naturelles du bois. Les sièges sont tressés en babiche, c’est-à-dire les lanières de peau animale provenant du chevreuil, de l'orignal ou de bœuf (voir la fiche sur Marie-Claude Frappier). Aujourd'hui, Canoë Frappier Inc. fabrique plusieurs centaines de canots par année dont les dimensions peuvent varier entre 10 et 18 pieds. Leurs canots ont la particularité d'être munis de bancs tressés en babiche (Voir la fiche de Marie-Claude Frappier). Yves Frappier peut fabriquer un canot de 16 pieds en 28 heures. Cette compagnie aleximontoise est reconnue en Mauricie comme ailleurs au Québec, au Canada et aux États-Unis. Yves Frappier souligne que les canots en cèdre sont en forte demande. Engagé dans leur milieu, Canoë Frappier Inc. fait don d'un canot en cèdre au Festival de la truite mouchetée de Saint-Alexis-des-Monts chaque année (Voir fiche sur le Festival de la truite mouchetée de Saint-Alexis-des-Monts).

Apprentissage et transmission

Quelques années sont nécessaires à l'apprentissage du métier. Yves Frappier affirme que même après plusieurs années de pratique, il continue toujours à apprendre. À 13 ans, Yves Frappier était guide pour le Club St-Bernard. Cette occupation l'a amené à utiliser des canots de marque «Chestnut » (la compagnie Chestnut, fondée en 1896 dans les Maritimes, fabriquait des canots de grande qualité). À l'âge de 20 ans, il est allé travailler au réservoir Gouin où il a appris à travailler la fibre de verre. À son retour à Saint-Alexis-des-Monts, six mois plus tard, il est retourné au Club St-Bernard pour réparer des canots. Lorsqu'il eut terminé la réparation d'une quarantaine de canots, il était convaincu qu'il était capable d'en fabriquer des neufs. Il est allé rencontrer des personnes âgées qui faisaient des canots d'écorces, ainsi que des fabricants de canots en cèdre. Il a tout de même appris par lui-même sauf pour ce qui est du travail de la fibre de verre. Quelques années plus tard, il fonde sa propre compagnie. Yves Frappier a également appris la technique du tressage de babiche à partir d'images puisées dans un livre. Yves Frappier affirme que deux ans d'apprentissage sont nécessaires pour former un bon employé. C'est lui qui forme chacun des employés. La formation s'effectue dans l'atelier, en contexte de travail.

Historique général

La région de la Mauricie est reconnue pour sa fabrication de canots d'excellente qualité. La navigation sur ses nombreux cours d'eau a favorisé le développement sur son territoire de quelques entreprises artisanales de fabrications de canots. À l'époque, les canots étaient fabriqués en écorces et moulés selon une technique apprise des Amérindiens. Aujourd'hui, les canots de cèdre moulés, à cause principalement de leur solidité et de la disponibilité des matériaux, ont remplacé ce type de canots. Yves Frappier fabrique des canots de cèdre depuis 1962. Il a fondé la compagnie Stalek Marine Sport qui a fermé ses portes il y a quelques années. Entre temps, il a commencé à travailler en collaboration avec Sylvain Frappier avec qui il relancera la compagnie Canoë Frappier Inc., qu'il avait lui-même fondé avec le père de Sylvain. Yves Frappier a été un des premiers fabricants de canots de cèdre à utiliser une finition en fibre de verre. Cette technique n'était pas connue au début des années 1960. Il intègre à la fois des techniques modernes d’autres plus traditionnelles.

Sources

  • Nom du facilitateur ou des facilitateurs : Marc-André Complaisance et Catherine Arseneault
  • Date d'entrevue : 2006-06-08
  • Nom de l'indexeur ou des indexeurs : Marc-André Complaisance

Sons

Facebook

Partenaires

La réalisation de l’Inventaire des ressources ethnologiques du patrimoine immatériel a été rendue possible grâce à l’appui de nos partenaires.

  • Logo - Conseil québécois du patrimoine vivant
  • Logo - Chaine de recherche du Canada en patrimoine ethnologique
  • Logo - Musée québécois de culture populaire
  • Logo - Société Québécoise Ethnologie

© 2017 Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique, Université Laval